Quel avenir pour le journal interne ?

Rassurer les collaborateurs en temps de crise, éviter le départ des meilleurs, informer sur les réussites, décloisonner, fédérer, … le journal interne reste un outil puissant au sein de l’entreprise. Avec des collaborateurs en permanence connectés, il a changé de physionomie et après avoir été un temps mis de côté, il regagne en popularité et endosse un nouveau rôle à l’ère du tout numérique.

journal-interne

Il y a 10 ans, de nombreuses entreprises ont profité du déploiement d’internet pour mettre en place un intranet à vocation rh. Réactive, diversifiée, économique, cette solution a été victime de son succès et bon nombre d’intranet sont devenus des usines à gaz où les articles se retrouvent perdus dans la masse d’information. Le journal interne revient donc en force et adopte des formes nouvelles.

Un journal interne orienté digital

Aujourd’hui, seules 40% des entreprises disposent d’un journal interne papier. La plupart ont préféré l’abandonner au profit d’un support 100% numérique, qu’il soit sous format PDF, PDF enrichi, flipbook, newsletter ou encore magsite, son équivalent en format web. Place à la consultation par article, en flux, accessible sur tout support et accordant une place de plus en plus prépondérante aux images et à la vidéo. Le partage facilité, la flexibilité pour la diffusion et la lecture, l’intégration accentuée dans le système d’information de l’entreprise, autant d’atouts qui plaident en faveur d’une diffusion numérique. Le salarié peut ainsi faire un tri rapide des informations qui lui sont proposées et ne retenir que celles qui correspondent idéalement à ses centres d’intérêts. Certaines sociétés ont même franchi le pas d’une application mobile dédiée pour la diffusion de leurs informations internes aux collaborateurs.

Un journal interne mieux ciblé

Tous les salariés d’une entreprise sont des lecteurs potentiels du journal interne, mais certains sujets les concernent plus que d’autres, particulièrement si un article décrit l’activité de leur unité ou d’un proche collaborateur. Les journaux internes d’aujourd’hui pratiquent une segmentation précise de leur cible. La cible primaire peut être constituée de l’ensemble des employés et des services, la cible secondaire peut ne concerner qu’un département ou un service en particulier. L’avènement du numérique permet notamment de segmenter plus précisément ces informations et de diffuser un contenu adapté en fonction du lectorat concerné.

Un journal qui implique les salariés de l’entreprise

En 2016, le collaborateur est de plus en plus incité à participer à son propre journal interne. Soit par une intégration volontaire au sein de l’équipe éditoriale, soit de manière plus globale par des process qui permettent de faire remonter l’information très régulièrement, par le biais des réseaux interne de l’entreprise. La co-création est de plus au plus au coeur de la communication interne et les collaborateurs sont invités à contribuer activement à l’élaboration de leur journal interne.

Un journal interne qui s’hybride avec les réseaux sociaux d’entreprise

A une époque où 15% du temps passé au bureau est consacré à la navigation personnelle sur internet (1h15 par jour), le journal interne prend également en compte l’avènement des réseaux sociaux. De nombreuses entreprises ont mis en place des réseaux sociaux d’entreprise (RSE). Ces nouveaux open space ont pour vocation de rendre le travail plus collaboratif et la communication plus fluide. Pourtant, si 17% des entreprises qui ont choisi cette voie sont plus performantes, 80% de ces projets collaboratifs rencontrent l’échec. Il faut donc prendre le temps de penser ce réseau social en termes de changement de culture d’entreprise afin de susciter l’adhésion de tous. Les salariés ne sont en effet pas tous égaux devant les technologies numériques. Un plan d’accompagnement au changement est souvent nécessaire pour qu’un RSE atteigne pleinement son objectif.

Des parutions imprimées plus rares mais de qualité

Est-ce la mort du papier ? Que nenni. De nombreuses sociétés ne peuvent se passer du print pour toucher leurs collaborateurs qui sont parfois off-line. De plus, les lecteurs se disent toujours très attaché au format papier. D’où la solution adoptée par de nombreuses entreprises qui proposent de manière trimestrielle ou bi-annuelle, de très belles éditions sur papier pour venir renforcer leur communication interne au format digital. Ces éditions souvent luxueuses déploient les informations sur l’entreprise et son contexte de manière plus évènementielle.

 

Vous avez un avis à partager…
Lancez-vous !

Un coup de gueule ou un coup de coeur au sujet de cet article ? Une précision pour compléter ces informations, une anecdote sur votre projet vert ? Le formulaire des commentaires vous tend les bras!

Pierre Catel - Concepteur rédacteur et gentil organisateur du collectif de créatifs freelance SPACE-MONKEY Création.

SPACE-MONKEY Création

Conception-rédaction, direction artistique, intégration... 5 créatifs freelance à votre service. 

Votre devis express

Besoin d'une prestation en création freelance ?

Souscrivez à notre newsletter!

Fields marked with an * are required

Explorer le blog

les articles
No Comments
 

Laissez votre grain de sel