5 tendances SEO pour l’année 2018

 
 

Fini le temps où le placement de mots clés et de backlinks garantissait les meilleures places sur Google. La firme de Mountain View rassemble toujours plus de données sur nous. Les résultats deviennent plus personnalisés que jamais. De nos jours, un bon référencement se caractérise plutôt par une expérience utilisateur fluide qui délivre des informations justes, de manière rapide et opportune. Voici quelques grandes tendances qui orientent les bonnes pratiques du SEO à la mode 2018.

1/ La montée en puissance de la recherche vocale

D’après Google, près d’1 recherche sur 5 s’opère à présent par le biais d’une injonction vocale. La recherche vocale est hautement addictive et peu d’utilisateurs reviennent à la dactylo après l’avoir adopté. Sans parler du célèbre Siri d’Apple, de plus en plus d’enceintes intelligentes sont apparues sur le marché (Amazone Echo, Google Home). Google lui-même participe activement à cette évolution, avec notamment son smartphone Pixel 2 ou encore le déploiement de Google Assistant sur tous les dispositifs Androïd.

Il est donc crucial désormais d’avoir une stratégie SEO qui prenne en compte ces recherches audio. En clair, cela signifie mettre l’accent sur des chaines de mots clés plus longue avec une syntaxe prenant en compte le langage oral, avec aussi un contenu structuré en petites sections pour répondre à plus de termes de recherche à la fois.

2/ Les extraits de résultats instantanés

Aujourd’hui, quasiment 30% des requêtes sur Google déclenchent des réponses instantanées sous forme d’extraits (Snippets), où l’on peut lire la réponse sans avoir à rejoindre la page concernée. Ces extraits de contenu sont également directement liés à l’augmentation de la recherche vocale. Ce sont ces petits bouts de contenu que vous renvoient les assistants vocaux lors d’une recherche.

Mais les snippets sont bien plus que celà, ils sont également largement répandus dans les résultats de recherche et représentent déjà près de 10% du trafic sur les positions supérieures de la page de résultat. Avec l’adoption croissante de données structurées et l’exactitude des réponses instantanées, les extraits vont cannibaliser une grande part des positions génératrices de trafic.

Cette tendance provoque de nouvelles formes de contenu, comme le contenu en Q*A (Question & Answer), optimisé pour apporter des réponses courtes et immédiates aux recherches. La structure et le formatage du contenu doit également permettre à Google d’extraire plus facilement ces petits bouts d’informations pertinentes directement proposés dans les pages de résultats.

3/ Une migration massive vers le mobile.

Le temps n’est plus très loin où Google proposera ses résultats à partir d’un classement basé sur la version mobile des pages. A l’heure actuelle, Google évalue encore la pertinence d’un site Web à partir de la page de bureau, mais maintenant que les recherches mobiles représentent plus de 60 % de recherches totales, ce système de classement est devenu obsolète. Un bouleversement des algorythmes de recherche est donc très probablement à venir et cela pourrait révolutionner le classement des pages actuelles.

Aussi, les spécialistes du SEO adoptent de plus en plus des pages accélérées pour le mobile, avec des expériences utilisateur, des architectures et des conceptions adaptées au mobile.

4/ Priorité à l’expérience utilisateur

Les attentes et les demandes des internautes sont de plus en plus pointues. L’utilisateur veut des réponses rapides à ses problèmes et cela quel que soit le dispositif employé. Pour exemple, les études de Google montrent que les sites dont le temps de chargement dépasse les 3 secondes perdent environ 40% de leurs visiteurs. Cette évolution ne concerne pas seulement le temps de chargement. Il faut aussi que l’internaute puisse comprendre en quelques secondes comment il peut naviguer sur le site, qu’il puisse saisir immédiatement de quel sujet traite le contenu qu’il parcourt.

Aussi l’expérience utilisateur concerne bien plus que le seul temps de chargement des pages. L’ergonomie, l’architecture, le design sont prépondérants. Google a d’ailleurs précisé qu’une expérience utilisateur homogène fait partie de ses critères de classement. Une navigation fluide, une lisibilité optimale du contenu, en version desktop ou mobile, sont devenues essentielles pour obtenir les meilleures places dans les résultats de recherche.

5/ L’optimisation liée à l’intention

Les résultats de recherche deviennent plus opportuns et contextuels. L’avènement de l’intelligence artificielle, de plus en plus intégrée dans les algorythmes de recherche, contribue à une analyse plus fine de l’historique de l’information, du contexte liée à la question posée (emplacement, dispositif, …), de l’intention sous-jacente à la demande. Cette évolution participe de la personnalisation des résultats de recherche afin que le chemin soit le plus court possible entre la question posée et sa solution.

Google a d’ailleurs récemment confirmé que les facteurs de classement étaient de plus en plus dépendants de cette intention associée au mot-clé recherché. Pour exemple, lorsque les mots clés sont liés à une intention d’achat claire, les résultats priorisés seront ceux des sites commerçants plutot que des médias mieux placés. A l’inverse, pour des mots-clés dont l’intention est d’obtenir de l’information, Google priorisera des sites médias qui font autorité.

Aussi, les experts du SEO identifient à présent ces intentions derrière chaque recherche pour optimiser le contenu et l’expérience utilisateur des sites. Désormais, l’optimisation du référencement n’est plus tant liée au contenu défini par des mots clés mais par les intentions et le contexte de la recherche.

Pierre Catel - Concepteur rédacteur et gentil organisateur du collectif de créatifs freelance SPACE-MONKEY Création.

SPACE-MONKEY Création

Conception-rédaction, direction artistique, intégration... 5 créatifs freelance à votre service. 

Votre devis express

Besoin d'une prestation en création freelance ?

Souscrivez à notre newsletter!

Explorer le blog

les articles
No Comments
 

Laissez votre grain de sel