5 idées créatives top moumoute de ce début d’année 2018

 

Vous n’ignorez rien de l’actualité de la communication en ce début d’année 2018 ? Ok, voyons voir ça. Sélectionné avec amour, voici un palmarès des 5 idées marketing les plus buzzy du moment. Y’a t’il une campagne oubliée que vous auriez cité ? Laquelle de ces opés qui tuent est votre idée chouchou préférée ?

 

1/ #SeelikeMina avec Toyota.

 

Partenaire des jeux olympiques et des jeux paralympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée du Sud, Toyota déploie en première mondiale, une campagne globale déclinée dans tous les pays et sur tous les opérations de la marque depuis la fin d’année 2017 : #startyourimpossible.

La campagne s’articule autour d’un concept fort : partenaire de toutes les mobilités, Toyota libère le mouvement et tout devient alors possible.

Relevons parmi les 5 idées les plus créatives de ce début d’année, la récente campagne sur le réseau Instagram, déclinée par Toyota dans la lignée de cette plateforme mondiale : grâce à un compte Instagram dédié (@seelikemena), la marque plonge l’utilisateur dans le quotidien de Menna Fitzpatrick, une skieuse malvoyante.

Au travers de 39 posts, on peut partager l’expérience de la skieuse (3% de vision) pour imaginer ce qu’elle vit tous les jours et évaluer les défis qu’elle relève sur les pistes ou lors de ses entrainements avec son coach sportif.

Un filtre optique spécial a été conçu pour reproduire le même résultat que la vision de Mina. Le rendu exceptionnel des créations est signé par l’agence Saatchi & Saatchi de Los Angeles et les bureaux texans de Dentsu Tokyo, qui sont également à l’origine du concept global de la campagne Toyota.

 

2/ La St-Valentin de Monoprix.

 

 

“Je ne peux pas te laisser Filet” écrit sur un pack de cabillaud ? “t’es dispo, pour un petit vert?” sur celui des petits pois ? L’agence Rosapark, qui signe depuis 2011 la très admirée communication peps de Monoprix, a mis en oeuvre une opération Saint-Valentin 2018 très remarquée.

L’idée : permettre aux clients de déclarer leur flamme en laissant leur 06 sur des produits avec des packagings dédiés. Fidèle à sa réputation, Monop’ a fait dans l’humour en utilisant ses célèbres jeux de mots.

L’opération a également bénéficié d’un spot digital tout aussi amusant dans lequel on voit Alice réussir à aborder son César au rayon salades.

Peu avant le 14 février, les Packs ont été déployés dans les rayons de Monoprix Paris Les Halles, Paris Saint-Paul et Lyon GBL. Une déclinaison Twitter avec le hashtag #UnCrushchezMonoprix permettait également aux twittos de s’entraider pour retrouver le Crush (le béguin) de leurs amis.

 

3/ Le RickwaertGate du Baron Noir Canal+.

 

 

Pour le lancement de la saison 2 de la série française Baron Noir, la chaîne CANAL+ voulait exploser les scores. Mission accomplie avec le #RickwaertGate, signé par l’agence BETC. Une campagne borderline qui n’était pas sans risque et qui s’est avérée ultra payante.

L’agence a eu l’idée de capitaliser sur la personnalité de Philippe Rickwaert, incarné par Kad Merad dans la série, pour mener un lancement le plus fidèle possible à la réalité d’une campagne politique. De quoi nourrir le storytelling du « #RickwaertGate en jouant sur les mauvaises pratiques de la com politique.

Pour réussir ce lancement, plusieurs publics ont été travaillés avec l’idée de diffuser successivement des preuves à charge afin que le #RickwaertGate finisse par nous exploser au visage.

Tout a commencé avec la tentative de corruption de 100 journalistes de rubriques culture qui ont reçu un DVD du 1er épisode de la saison 2, accompagné d’un billet et d’un mot de Philippe Rickwaert les incitant à apprécier la série. Sans oublier quelques relances “menaçantes” par SMS.

En parallèle, un compte Twitter a été créé pour Philippe Rickwaert, pour distiller des communications “Fake News” semblables à ce que l’on voit lors de certaines élections. De l’affichage sauvage a également été mis en place, comme dans toute bonne campagne politique.

Pour s’assurer de l’amplification du buzz, l’agence a également sollicité un influenceur bien connu des internautes : Sébastien-Abdelhamid. Ce dernier jouant le rôle de l’”Edward Snowden” du #RickwaertGate.

Sébastien-Abdelhamid incarnant davantage l’entertainment que la politique, il a été un atout pour préserver le bon esprit de cette campagne qui aurait pu prêté au bad buzz.

Résultat de l’opération : 41 millions de vues pour la bande-annonce de la saison 2 (autant que pour le trailer de Star Wars episode VIII), 198 623 vues pour la vidéo de Sébastien-Adelhamid, et … +10% de hausse estimée de l’audience entre la saison 1 et la saison 2 du Baron Noir. Vous souhaitez en savoir plus ? Benjamin le Breton et Arnaud Assouline, les deux directeurs de création, dévoilent les coulisses de l’opé sur le blog “Medium” de l’agence BETC. Le catalogue ultra-personnalisé Cyrillus.

 

4/ Le catalogue ultra-personnalisé Cyrillus.

 

Imaginez la rencontre d’un catalogue papier et d’une démarche de ciblage comparable au display. C’est ce qu’a mis en oeuvre, la marque de vêtement et de linge de maison Cyrillus, en envoyant un catalogue “sur-mesure” à chacun de ses clients.

Une petite révolution ! En association avec La Poste, Cyrillus a personnalisé le contenu de quelque 80 000 catalogues sur 100 000. Tout l’enjeu du projet résidait dans le bon traitement de la data. L’idée étant de privilégier ce qu’on appelle la smart data plutôt que la big data.

Les photos du site internet, les rédactionnels, mais aussi et surtout, toutes les informations relatives au comportement des internaute visitant la plateforme (activités en ligne et en magasin, navigation, transaction, etc…) ont été traitées pour cibler de manière personnalisée les goûts et les attentes des destinataires.

Les résultats parlent d’eux-mêmes: entre un catalogue ordinaire et un catalogue «intelligent», la marque a enregistré une croissance de plus 5% de chiffre d’affaires à l’adresse !

Rappelons que le taux de mémorisation d’un catalogue physique est estimé à 61%, loin devant le web. A l’heure du tout digital, les consommateurs (y compris les Djeuns de la génération Z et Y) sont friands d’expériences-clients différenciantes. Ce qui semblait ringard peut devenir disruptif. Le print est mort, vive le print !

 

5/ Le logotype “Espèces menacées” du Polo Lacoste.

 

Au départ, le pitch semblait plutôt risqué. Proposer à Lacoste de modifier son iconique croco n’est pas vraiment l’option la plus logique pour un staff créatif. On imagine la prez chez le client : “Les gars j’ai une idée: on vire le crocodile de René Lacoste et on met un dauphin de l’Irrawaddy à la place”. Ok, toi, tu sors. Tu prends la porte. 

Pourtant, pour la première fois de son histoire, la marque a accepté de faire évoluer son croco, cela afin de soutenir les espèces menacées dans le monde. Fini le saurien vert, place au rhinocéros noir, à la Loutre de mer, et au Gecko à feuille fouillue. En tout une quinzaine d’espèces sont venues remplacer la célèbre mascotte, le temps de cette opération.

Les créatifs de BETC (encore eux, tiens) ont eu l’audace de proposer cette opération destinée à alerter sur l’état mondial de la biodiversité. La marque les as suivi. Un partenariat entre Lacoste et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a donc été mis en place et l’affaire fut pliée.

Pour chaque polo acheté une somme d’argent était reversée à l’association qui oeuvre à la protection des espèces menacées à travers le monde. Une opération sociale, écologique, et éthique qui a généré un joli Buzz.

Pour chaque espèce, le nombre de polos produits correspondait au nombre de spécimens encore présents dans la nature. Au total, 1775 polos ont été lancés à l’occasion de la Fashion Week de Paris et mis en vente sur le site Lacoste. (1755 exemplaires seulement, on notera l’urgence de la situation).

 

Et maintenant place au SONDAGE

N’ayons pas peur de faire des jaloux, la vie est une jungle. 1, 2, 3 votez !

Laquelle de ces cinq opérations vous parait la plus intéressante de l’univers et de tous les temps ?

Pierre Catel - Concepteur rédacteur et gentil organisateur du collectif de créatifs freelance SPACE-MONKEY Création.

SPACE-MONKEY Création

Conception-rédaction, direction artistique, intégration... 5 créatifs freelance à votre service. 

Votre devis express

Besoin d'une prestation en création freelance ?

Souscrivez à notre newsletter!

Fields marked with an * are required

Explorer le blog

les articles
No Comments
 

Laissez votre grain de sel