Seabinproject : idée à la cool pour nettoyer l’océan

 

Des drônes qui avalent les déchets flottants de la société Aqua Drone, à l’invention de la société IOT, qui collecte des données précieuses sur l’état de la pollution marine, de nombreuses solutions se donnent pour ambition de débarrasser les océans de nos ordures. C’est pas gagné, on est d’accord. Parmi les idées nouvelles, voici un projet venu d’Australie, pays où l’on trouve des kangourous et aussi des cocotiers (c’est vrai ?) : The Seabinproject, reposant sur une idée simple : si l’on trouve des poubelles sur la terre, pourquoi n’en trouverait-on pas aussi sur l’eau.

La poubelle flottante Seabin fonctionne sur un principe simple : l’eau de mer est pompée par un collecteur qui filtre l’eau et la rejette après avoir prélevé les déchets. A l’intérieur, un sac en fibres naturelles peut récupérer jusqu’à 1,5 kg de déchets par jour, et jusqu’à 12 kg, avant de nécessiter son vidage.

 

Imaginée par Andrew, (aka « Andrew, La Tortue), régatier inspiré, et par le concepteur de produit Pete Ceglinski, la poubelle flottante Seabin s’annonce comme une solution particulièrement efficace pour aider les petites et les grandes zones portuaires, les grands et les petits ports, mais aussi les marinas, et les yachts clubs, à assainir leurs eaux. Actuellement testée dans le Port de Portsmouth, au Royaume-Uni, ce projet s’annonce comme une solution particulièrement riche de promesse. Le prix de chaque unité est pour le moment annoncé à 3 358 Euros (3000 GBP). Un prix qui peut sembler élevé mais non en fait. En effet, les Seabins apportent une réponse particulièrement ingénieuse, efficace et économique car elles requièrent très peu de main d’œuvre et elles peuvent par ailleurs fonctionner à l’aide d’énergies alternatives, solaires ou éoliennes.

 

Installée en France, sur la région de La Rochelle (étrangement), l’usine peut produire jusqu’à 360 Seabin. Les deux inventeurs ont également lancé des programmes éducatifs pour expliquer au grand public et aux navigateurs les raisons et les moyens d’un comportement responsable quant à la protection des océans. Leur petit rêve chéri secret ? Voir se lever le jour, où leurs poubelles seront devenues inutiles. On salue les artistes. Clap. Clap.

Site : http://seabinproject.com/

Pierre Catel - Concepteur rédacteur et gentil organisateur du collectif de créatifs freelance SPACE-MONKEY Création.

SPACE-MONKEY Création

Conception-rédaction, direction artistique, intégration... 5 créatifs freelance à votre service. 

Votre devis express

Besoin d'une prestation en création freelance ?

Souscrivez à notre newsletter!

Fields marked with an * are required

Explorer le blog

les articles
No Comments
 

Laissez votre grain de sel